Ring

Ring

Fiche Ring

 

 

 

 

L'histoire

 

Un soir, seules à la maison, deux lycéennes se font peur en se racontant une mauvaise blague. Une étrange rumeur circule à propos d’une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche une terrible malédiction : une mort annoncée sept jours plus tard. Après le décès de sa cousine Tomoko Oishi, Reiko Asakawa, une jeune journaliste, enquête, mais très vite le maléfice la rattrape.

 

Ring

 

Le réalisateur

 

Hideo Nakata est né à Okayama (Japon) le 19 juillet 1961. Il est connu pour ses films d’horreur.

En 1992, il tourne pour la télévision une série de trois courts métrages intitulée Curse, Death & Spirit. Ghost Actress en 1996, est son premier film, très réussi, dans lequel on retrouve certains des thèmes développés dans Ring et qui est tout entier un hommage au cinéma d’horreur d’autrefois.

Le succès de Ring en 1998, puis de Ring 2 la même année a généré au Japon un véritable boom du film d’horreur, et s’est également étendu à l’étranger, avec notamment un remake américain (Le Cercle – the Ring) sorti en février 2003.

En 2003, le metteur en scène retrouve les fantômes pour Dark water, qui rafle trois récompenses, dont le Grand Prix, au 10e Festival de Gérardmer.

En 2005, Hideo Nakata reste en terrain connu en réalisant Le Cercle – The Ring 2, le remake américain de Ring 2, avec Naomi Watts et Simon Baker dans les rôles principaux. Deux ans plus tard, il tourne Kaïdan, un film fantastique centré sur une histoire de malédiction se déroulant à l’époque d’Edo, au Japon. Le cinéaste laisse ensuite de côté les histoires de fantômes, en mettant en scène Chatroom, un thriller britannique avec Aaron Johnson (Kick-Ass) interprétant un adolescent psychopathe cherchant à provoquer des suicides via un forum sur internet.

 

Le casting

 

 

 

Nanako Matsushima : Reiko Asakawa

Miki Nakatani : Mai Takano

Hiroyuki Sanada : Ryuji Takayama

 

 

Ce que j'en pense

 

C’est entre autre avec Ring que j’ai découvert le cinéma d’horreur japonais. Si le rythme est très différent des films américains ou européens, il faut reconnaître que cette atmosphère sert très bien le genre. Il y a une façon bien particulière d’aborder les films d’horreur au japon. Les légendes y ont une grande place.

Ring, c’est l’histoire d’une cassette vidéo maudite, qui tue tous ceux qui la regarde. Mais au-delà, c’est aussi le drame d’une jeune fille qui sera révélé.

Cela fait plusieurs fois que je regarde Ring, j’ai vu aussi la version américaine, et même si j’ai toujours envie de secouer les acteurs comme des pruniers tellement le rythme est lent, c’est un des meilleurs films d’horreur qui soit.

 

Ring

 

 

 

Ce film participe au Mois O-bon

Mois O-bon

Publicités

Une réflexion sur “Ring

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s